Depuis que le duo a repris le domaine, ils ont décidé de cartographier toutes les parcelles. Chaque année, en collaboration avec la Haute Ecole de Changins, le sous-sol de plusieurs parcelles est cartographié avec précision. Ces analyses systématiques ont permis d’améliorer l’encépagement du domaine. Christian et Julien, désireux d’optimiser encore la qualité du magnifique patrimoine viticole dont ils ont hérité, ont remplacé de nombreuses sélections par des clones à fort potentiel.

Une viticulture biologique

Travaillant selon les normes de la viticulture biologique, aucun produit de synthèse ni herbicide ne sont utilisés afin de garantir une fertilisation des terres par compostage ainsi qu’une approche respectueuse du personnel qui y travaille. Il en découle une meilleure qualité des sols, de la vigne ainsi que la garantie de la durabilité des sols, dans une optique ancrée dans l’esprit familial, celui de la transmettre en héritage à leurs enfants.